« Le gouvernement ivoirien vient d’annoncer au monde entier, que le procès qu’il a engagé contre les citoyens ivoiriens médiatiquement appelés les pro-GBAGBO, est un procès politique. L’information a été donnée de façon solennelle au sortir d’un Conseil des ministres, par la Ministre de la communication, mademoiselle Affoussiata Bamba, porte-parole adjoint du gouvernement.…

En déclarant publiquement que ces crimes n’existent pas, et que les personnes poursuivies ne le sont que pour leurs opinions politiques, le gouvernement ivoirien informe par la même occasion la CPI, qu’il a envoyé en procès le Président Laurent GBAGBO et le ministre Blé Goudé, pour leurs opinions politiques…

Il s’en suit donc que le Tribunal de l’ONU ne peut juger ou maintenir en prison, une personne pour ses opinions politiques, sans renier l’Organisation planétaire. Messieurs les Juges de la CPI, vous ne pouvez pas être plus royalistes que le roi. Le gouvernement ivoirien vous décharge de facto du dossier du Président Laurent GBAGBO et du ministre Blé Goudé.
Libérez les donc.
C’est la seule option qui vous reste pour maintenir encore un semblant de crédit à votre Cour. »
Le Ministre KONE Katinan Justin