La Colombie vient de gagner l’équipe ivoirienne avec difficulté. Toutefois, l'image qui aura retenu notre attention est celle où l’on voit Serey Die en larmes.

Selon des informations confirmées, le médian ivoirien a appris, deux heures avant le coup d'envoi du match, le décès de son père. Suite à cette nouvelle, il a complètement craqué pendant l'abidjanaise.
Réconforté par ses coéquipiers après l'hymne national ivoirien, le joueur de Bâle a connu un match difficile dans l'entrejeu. En plus d'avoir commis beaucoup de fautes, c'est lui qui est coupable sur le deuxième but de la Colombie, marqué par Quintero, en perdant la balle.

On se demande comment le sélectionneur ivoirien Sabri Lamouchi a pu laisser le jeune ailier évoluant à Bâle sur le terrain alors que ce dernier venait tout juste d’apprendre une triste nouvelle ? Sous-estimait-il l’enjeu du match ? Quand on sait que Salomon Kalou est très en forme présentement, nous nous question sur la décision du sélectionnaire français Sabri Lamouchi.
Inconsolable après son erreur, il a ensuite été remplacé par Lamouchi peu de temps après.
SOURCE IM
19/06/2014