Plus on approche les joutes électorales de 2015,
plus la haute hiérarchie militaire version alassane
ouattara connaît des remous. après l’envoi forcé
d’issiaka ouattara dit Wattao au maroc, plusieurs
mouvements du genre sont annoncés au sein des
forces républicaines de côte d’ivoire. sont concernées,
les principales figures de l’ex-rébellion des forces nouvelles qui donneraient du fil à retordre au chef d’état-major général
souamaïla Bakayoko. «Lassé par cette faible appétence
pour les usages militaires à quelques mois de la présidentielle de 2015, Alassane Ouattara a décidé d’envoyer plusieurs de ces éléments à l’étranger, histoire de leur faire
suivre un stage de perfectionnement », annonce La
lettre du continent n° 689 du 10 septembre 2014. Le
confrère cite notamment morou ouattara dit commandant
atchengué qui va rejoindre incessamment son frère de Bouna, le commandant en second de la Garde républicaine, issiaka ouattara, au maroc. ce dernier avait été envoyé,
manu militari, en août dernier, à l’académie
royale militaire de meknès après avoir été démis de
ses fonctions de chef de la sécurité d’abidjan sud et
de commandant en second du ccdo. Quant à l’ex-rebelle
issouf ouattara alias Kobo, le responsable de la
sécurité de Guillaume soro, il est déjà en chine
où il suivrait une formation d’état-major et de stratégie.
de son côté Yéo adama,  cet autre patron de la sécurité
du président de l’assemblée nationale, va attérir à Pékin dès que prend fin sa formation à l’ecole des forces armées
de Zambakro. Hervé touré dit vetcho, l’ancien patron
de l’agence nationale de stratégie et d’intelligence
(ansi) rentre justement du mali où il se serait spécialisé
dans les opérations de maintien de la paix.


mais comme il est curieux que tous ces mouvements
d’affectation ne concernent que des ex-commandants
de zones proches de Guillaume ! attendons de voir
ce que prépare, en réalité, le pouvoir ouattara,

autre presse