Abidjan (Côte d'Ivoire) - Assoa Adou, directeur de campagne de Laurent Gbagbo, candidat à la présidence de son parti, le Front populaire ivoirien (FPI) a été ''enlevé à son domicile par une unité de la police'', a déclaré, mercredi soir, à APA, le secrétaire national chargé de la Communication et du marketing politique, Franck Anderson Kouassi.

'' C'est au tour de 20h30 (Gmt et heure locale) ce mercredi que Assoa Adou a été enlevé à son domicile par une unité de la police, probablement la FRAP, selon les témoignages des membres de la famille'', a rapporté M. Kouassi, contacté par APA, deux heures plus tard.

Selon lui,''personne ne sait à l'heure où il est détenu''. Le ministre Assoa Adou était rentré du Ghana début novembre où il était en exil depuis avril 2011 après la chute de Laurent Gbagbo qui l'a nommé comme son directeur national de campagne pour la présidence du FPI.

Le 29 décembre, la justice ivoirienne saisie par le président Pascal Affi N'guessan a ''ordonné le retrait de la candidature de Laurent Gbagbo'' validée par le comité de contrôle du FPI, pour défaut de '' demande manuscrite de sa candidature'' a justifié le Tribunal de 1ère instance d'Abidjan.
Publié le jeudi 8 janvier 2015 | APA