Le  mercredi 20 avril, en début d'après-midi, au palais de justice du Plateau, les 28 étudiants arrêtés ont été innocentés. Ces étudiants avaient été arrêtés à l'université Felix Houphouet Boigny lors des dernières manifestations qui y ce sont produites.

 

Les juges ont déclaré non coupables les 28 étudiants arrêtés par la police, il y a environ une semaine à l'université FHB de Cocody. Aujourd’hui, mercredi 20 avril, les étudiants, mis en cause ont été présentés devant le tribunal de 1ère instance d’Abidjan, pour trouble à l'ordre public. 

À l'audience, le procureur a requis 6 mois d'emprisonnement assortis d’un sursis pour les accusés. Du côté de la défense, des preuves ont été brandies pour démontrer les abus de la police. Écoutant les débats, il est finalement revenu aux juges de trancher en faveur des mis en cause. Lesquels ont  été relaxés.

 

Les 28 étudiants arrêtés regagneront chacun leur domicile le lendemain dans la matinée.