Le rappeur ivoirien Almighty est décédé le lundi 24 novembre dernier aux urgences médicales du CHU de Treichville à Abidjan. Selon des sources proches de la famille du défunt, le jeune artiste ivoirien a trouvé la mort des suites d'une crise de paludisme après un festival de hip hop qu’il avait organisé dans la commune d’Adjamé où il a passé une partie de sa jeunesse.

« ...Le jour de ma mort il y’aura du monde En plus des fleurs à déposer sur ma tombe Et devant tous mon corps sera posé. Sans vie en attendant d’être enseveli. Parait-il qu’après la mort, on devient chancelier. Parait-il qu’après la mort, on va me décorer. On essaiera de consoler ma mère. Et mes frères feront face à la terre. Dans la foule seront assises mes maîtresses. Dans le silence, elles pleureront sans cesse. Il est parti sans nous laisser «Z’un sou » Ce fils de pute nous a laissé dans un trou. Mes créanciers feront de mauvais comptes. Je leur dois du blé et je suis mort dans la honte. Mes gosses seront livrés à eux-mêmes. Mon testament sera source de problèmes. Le jour de ma mort! » disait l’artiste rapper dans l’un de ses titres phares, « le jour de ma mort ».

Pour rappel Almighty et son compère Stezo ont occupé la scène musicale du pays dans les années 1990 avant de quitter le pays pour s’installer en France.
aujourd'hui