Abidjan (Côte d’Ivoire) - L’attaque du poste mixte armées-gendarmerie de Kafolo dans le Nord-Est ivoirien a fait une dizaine de morts, six blessés et un assaillant neutralisé, annonce le Chef d’Etat-major des armées, le Général de corps d’armée, Lassina Doumbia dans un communiqué.

 

« Ce jeudi 11 juin 2020, aux environs de 3 heures du matin, le poste mixte armée-gendarmerie, à Kafolo, dans la sous sous-préfecture de Sikolo au Nord-Est de la Côte d’Ivoire a été attaqué par des individus armés non encore identifiés. Le bilan provisoire de cette attaque s’établit comme suit : une dizaine de morts, six blessés et un assaillant neutralisé », stipule le communiqué.

Bilan : 13 victimes, dont:
-11 morts du côté militaire (Bass,BB,FS)
-01 mort Gendarmerie (Mdl K.Serge Esc Korhogo)
-02 gendarmes portés disparus
-06 militaires portés disparus

Bilan
- Coté Ami
12 morts dont 11 militaires et 01 Gendarme
06 blessés
02 Gendarmes portés disparus
Armement n'a pas été emporté
- Côté Eni
01 mort
01 blessé emporté par les assaillant

Il y a quelques jours, un complot terroriste a été déjoué dans l’extrême nord de la Côte d’Ivoire grâce à une coopération entre l’armée ivoirienne et son homologue du Burkina Faso.