Mis en minorite par les militants de base et les secretaires generaux des federations du FPI, le president sortant
du Front populaire ivoirien, Pascal Affi N’Guessan s’est vu obliger de tirer, recemment, a boulet rouge sur la famille
Gbagbo. Lui qui devait se mettre au-dessus de la melee et s’eriger en rassembleur s’est totalement grille en
portant ainsi atteinte a l’honorabilite meme de Laurent Gbagbo. Avec les attaques contre Nady Bamba et autres
Stephane Kipre, Affi s’est davantage eloigne des militants. Voici ce qu’il disait en substance :

≪De 2007 a 2008,quand Soro Guillaume est devenu premier
ministre, c’est elle (Nady Bamba, ndlr) qui a
tout fait pour que Soro Guillaume devienne le
chouchou de Gbagbo. A tel point qu’en 2008, Konate
Sidiki a dit qu’il allait me mettre en prison parce-que
je complote contre Gbagbo. Et le president Gbagbo n’a
certainement rien dit. Il etait devenu tellement puissant.
Un jour dans la meme periode quand il est revenu
apres les evenements de Seguela, nous avons fait une
conference de presse pour nous plaindre de ce que
Soro Guillaume est premier ministre. (…) C’est a l’issue
de cette conference de presse que Sidiki Konate est
sorti pour me menacer ≫, at- il affirme.
Affi est allee plus loin, parlant de Nady Bamba. Selon
lui, c'est encore elle qui est la manipulatrice, le cerveau
du complot. ≪ C’est elle meme qui est le pivot du complot. Les autres eux, ne sont que des instruments. Et c’est tres
souvent ses journaux qui sont a la pointe du combat
contre nous. Parce qu’elle aussi se dit que c’est la periode
qu’elle attend qu’on me chasse pour rentrer en
Cote d’Ivoire. Avec son groupe constitue des
Demba Traore, des Stephane Kipre. Katinan Kone
est dedans mais, ce sont ceux la, parce qu’aujourd’hui,
le FPI est l’objet de plusieurs convoitises. Or celle la, elle nous a deja fait suffisamment de mal. Parce
qu’elle y est pour beaucoup dans notre chute ≫
≪ On a eu une rencontre qu’elle a organisee entre
Soro et moi pour que nous nous entendons pour que le
FPI ne critique plus Soro Guillaume. Pour qu’on essaie
de voir ensemble comment on va aider le
president pour qu’on travaille en bonne intelligence.
Donc ce n’est pas un secret. Mais apres tout s’est retourne
contre nous. Ou il est actuellement et ou nous
sommes. Au moment ou Gbagbo a eu besoin de Soro
apres les elections ou il etait. Et le president
Gbagbo etait convaincu que Soro etait la pour lui, qu’il
n’a pas ete suffisamment regardant sur la question du
desarmement. ≫, avait martele le president sortant
du Fpi. C’est donc pour repondre a toutes ces attaques inutiles que des responsables du FPI et non des moindres
ont decide d’apporter la replique ce apres midi a la
Fondation Memel Fote au II Plateaux, a 16 heures.

source Aujourd’hui