Six personnes ont été interpellées tôt, jeudi matin, après une attaque du plus grand camp militaire de Côte d’Ivoire (Akouédo à l’Est d’Abidjan) par des individus armés non identifiés.

Selon un haut gradé de l’armée ivoirienne contactée par APA, « l’attaque a été perpétrée aux environs de 3h10, (heure locale et Gmt)» par des « assaillants habillés en tenues militaires ».

« Les échanges de tirs ont duré 1 heure et ils (assaillants) se sont retirés de leurs positions. Six d’entre eux ont été interceptés dans les environs du camp» lors d’une opération de ratissage, a poursuivi cet officier supérieur.

Le Commissaire du gouvernement Ange Kessi et le Chef d’Etat Major général des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), le Général Soumaïla Bakayoko se sont rendus sur le théâtre des opérations pour constater les faits.
APA