C’est une nouvelle avancée dans l’affaire de l’attentat contre l’avion de Guillaume Soro en 2007. Lors d’un échange inédit avec ses partisans, Guillaume Soro a révélé avoir dit à Laurent Gbagbo qu’il ne le soupçonnait plus dans l’attaque contre son avion, alors qu’il était Premier Ministre.

 

Guillaume Soro a fait une révélation de taille sur l’attentat contre son avion en 2007. A l’en croire, l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo n’y était pour rien. Pourtant à l’époque, les proches de Soro et d’autres personnes laissaient entendre que l’opération avait été montée par les militaires proches de Gbagbo. 15 ans plus tard, Guillaume Soro donne une version qui disculpe Gbagbo. Surprenant !

 

« On a tiré sur mon avion, il y a eu 4 morts. Quand les gens ont voulu parler, j’ai dit laissez, ça c’est mon attentat. Mais je connais ceux qui ont tiré sur mon avion. Quand j’ai vu Gbagbo, je lui ai dit ce n’est pas toi, je sais ceux qui ont tiré sur mon avion. Parce que, j’ai fait faire des enquêtes, je sais, ils sont vivants, ils vivent en Côte d’Ivoire. Pour certains, ils sont encore dans l’armée qui ont organisé et qui ont tiré sur mon avion pour me tuer », a affirmé Soro Guillaume.

 

Si Guillaume Soro indexe des militaires qui sont encore dans l’armée, il accuse très clairement des anciens rebelles. Au moment de l’attentat contre son avion, Guillaume Soro était en mauvais termes avec des Comzones, Cherif Ousmane et Koné Zakaria, notamment.

 

 Sauvé miraculeusement ce jour, Soro avait commencé à se méfier de son entourage. Il dit aujourd’hui connaitre ses véritables bourreaux. Il dédouane définitivement Laurent Gbagbo dans cette affaire complexe.