Louis Sarkozy n'en est pas à sa première déclaration outrancière. Vendredi soir, deux heures après le début des attentats, il s'est attaqué au président François Hollande sur les réseaux sociaux.

 Vendredi soir, deux heures seulement après les premières explosions à Paris, le fils de l'ancien président, Louis Sarkozy, a suscité la polémique sur les réseaux sociaux.  

 

Dans un tweet publié à 23h14, le jeune homme qui vit aux Etats-Unis depuis plusieurs années s'est attaqué au président Hollande dont "la faiblesse et l'incompétence" représenteraient "un danger mortel pour la France". 

 

Les réactions ont été immédiates et virulentes au point que le jeune homme de 18 ans a retiré son tweet "par respect pour les victimes et leurs familles, et pas parce que je regrette ce que j'ai dit" a-t-il tenu à préciser par la suite. 

 

Dans ces circonstances tragiques, la solidarité de tous les Français s’impose