Il y en a qui ne savent pas où est la limite dans la blague: Angela Timmons a voulu faire une poisson d’avril à sa fille en lui disant qu’il y avait une violente fusillade dans l’école où elle était employée. La police a aussitôt déployé une opération «commando»... Pour rien.

Selon Chuck Wright, le sheriff du comté de Spartanburg en Caroline du Sud (Etats-Unis), Angela Timmons a fait sa mauvaise blague via un sms envoyé à sa fille.

Elle lui disait que « des coups de feu avaient été tirés à son université », la fille, paniquée, lui a répondu et a tenté d’en savoir plus, mais Angela Timmons, ravie de sa blague, n’a plus donné signe de vie. La fille a alors appelé les services de secours en leur expliquant qu’un drame était en train de se produire à l’université de Spartanburg.

Des dizaines de policiers sont arrivés sur place et évidemment ils se sont rapidement rendus compte qu’il n’y avait aucune fusillade. Le poisson d’avril n’a visiblement pas plu à ces agents qui se souviennent encore trop bien de la tragédie de l’école primaire de Newton ou du lycée de Columbine : Angela Timmons a été arrêtée.
Source : gawker