charles Konan Banny a interpellé hier le pouvoir ivoirien en lui demandant de conduire le peuple vers la dignité, la paix,la stabilité et la sécurité. pour ce faire, il a lancé un appel aux leaders politiques de se
remettre en cause, d’être responsables,d’assumer la situation et d’ajuster leur ego pour
ne privilégier que l’intérêt du peuple. « Le peuple de côte d’ivoire est fatigué d’être dans
une société de discorde », a-til affirmé. Banny a, par ailleurs,déploré l’insécurité qui
sévit dans le pays. Dans cette perspective, il a exprimé des regrets en comparant
l’époque d’houphouët à celle d’aujourd’hui. « au temps de félix houphouët-Boigny, on
n’avait pas peur quand on se réveille », a-t-il dit. avant de s’interroger : « Qui peut dire
qu’avant de sortir de sa maison et en entrant, il n’a pas peur aujourd’hui ? ». Le patron de la commission dialogue,vérité et réconciliation (cdvr) recevait, hier, au siège de la commission sise à abidjan-riviera,
des ouvrages scolaires offerts par nei-ceDa, le groupe de presse gouvernemental fraternité matin et la
Librairie de france.
armand BOhUI
bohuiarmand@yahoo.fr