« Beaucoup parmi nous n’ont plus de village. Nous avons passé deux mois en brousse parce que nous avons appris qu’ils vont faire disparaitre Mama. Ils sont venus, ils ont fait ce qu’ils ont fait. Nous avons eu peur, mais aujourd’hui nous sommes là et nous nous portons bien. Beaucoup parmi nous nous ont quittés, mais nous sommes là. 
C’est nous qui devions aller vers vous, mais vous vous êtes déplacés vers nous. C’est pourquoi nous allons vous purifier pour que vous soyez un homme qu’on ne peut pas atteindre. Nous faisons ce sacrifice pour que vous ayez la force nécessaire pour avoir tout ce que vous cherchez pour la Côte d’Ivoire et désormais, c’est fini, je vous donne le village de Mama »

Propos tenus par Le chef de terre de Mama Joseph Obou Goli, avant d’offrir un coq au Président Pascal Affi N’guessan qui s’appelle désormais Kapo Zébly, du nom du premier chef du village de Mama. 

(l’Intelligent d’Abidjan / 05-10-2013