Côte d’Ivoire: Bédié propose de « déclarer hors-la-loi » les « auteurs de coups d’Etat ».

Côte d’Ivoire: Bédié propose de « déclarer hors-la-loi » les « auteurs de coups d’Etat ».

 

Par Manuella Yapi

 

L’ex-président ivoirien Henri Konan Bédié a invité jeudi les députés de sa formation politique, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, allié au pouvoir), à « enrichir » l’avant-projet de Constitution avec sa « proposition » de « déclarer hors-la-loi » les « auteurs de coups d’Etat », lors d’une rencontre à Abidjan.

 

« Vous aurez à examiner » une « proposition (…) faite par moi, au sujet des coups de force aboutissant à la destruction de la légalité constitutionnelle. J’ai souhaité que cela soit puni par la loi, ce qui existe déjà dans les articles du code pénal », a dit M. Bédié aux députés de son parti.

 

 

 

Il a expliqué que « l’idée essentielle » de sa proposition est de « déclarer hors-la loi ces personnes qui sont auteurs de coups d’État, de complots, coups visant à détruire l’ordre de la légalité constitutionnelle » car les « actions ou (…) tentatives de prise de pouvoir par des voies non démocratiques constituent des crimes imprescriptibles ».

 

Henri Konan Bédié a affirmé que « d’autres textes relatifs à l’article 50 » de l’avant-projet (qui stipule entre autre que « la souveraineté appartient au peuple »), « seront soumis » à examen.

 

« Maintenant que (M. Bédié) a donné ses orientations, nous allons partir en salle et nous mettre véritablement au travail (…) en tenant compte du fait que nous sommes dans une alliance » avec le parti au pouvoir (Rassemblement des républicains, RDR), a réagi le président du groupe parlementaire PDCI, le Général Ouassénan Koné.

 

Les députés Yasmina Ouégnin et Kouadio Konan Bertin dit « KKB », connus pour leurs critiques envers leur parti, étaient absents à cette réunion.

 

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a présenté mercredi l’avant-projet de la nouvelle Constitution à l’Assemblée nationale. Les députés devraient se prononcer mardi.

 

Henri Konan Bédié a dirigé la Côte d’Ivoire suite au décès du premier chef d’Etat, Félix Houphouët-Boigny, en 1993. Elu président en 1995, il a été renversé par le coup d’Etat du Général Robert Guéï en 1999.

 

MYA

 

Alerte info/Connectionivoirienne.net