Selon La Lettre du Continent du vendredi 14 novembre 2014, « Exilé à Yamoussoukro depuis le 31 octobre, Blaise Compaoré devrait quitter son exil doré dans la villa des hôtes de la capitale ivoirienne – baptisée le « Giscardium » – pour se rendre au Maroc. (…) ».
On le dit à Duékoué dans la résidence- Ranch du ministre ivoirien du Pétrole et de l’Energie, Adama Toungara.
D'autres sources affirment qu'il n'a pas bougé d'un iota de Yamoussoukro.
Et depuis son arrivée en Côte d’Ivoire, la presse pro Gbagbo s’est déchaînée.

selon notre confrère devrait être accompagné de son fidèle aide de camp, le lieutenant-colonel Joseph Céleste Moussa Coulibaly, qui avait organisé son départ de Ouagadougou, ainsi que de son conseiller spécial Mustapha Chafi, qui possède une résidence au Maroc.