Depuis le jeudi 28 mai 2020, la Cour pénale internationale (CPI) a décidé de la modification des conditions de la mise en liberté des deux hommes politiques ivoiriens.
La décision de la Cour pénale internationale a été prise quelques jours avant la célébration du 75e anniversaire de Laurent Gbagbo.
À cette occasion, Charles Blé Goudé ne s'est pas fait prier pour adresser un message particulier à son "père". "En cette journée spéciale pour toi, j'aimerais joindre ma voix à celle de nombreux démocrates pour te souhaiter un joyeux anniversaire. Papa, que puis-je t'offrir de plus que ce magnifique cadeau offert par notre Dieu de l'impossible", a écrit l'ex-secrétaire général de la FESCI (Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire) sur sa page Facebook. Poursuivant, Charles Blé Goudé a indiqué que "lentement, mais sûrement", Laurent Gbagbo se rapproche "de la piste d'atterrissage pour enfin célébrer la victoire avec la Côte d'Ivoire rassemblée".