Cent vingt sept agents ayant assurés le recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) dans le département de Bocanda ont manifesté mercredi, dans les locaux de la préfecture de Bocanda. Pour réclamer leur paie relative aux deux semaines de prorogation de l’opération de recensement plus la bonification.

Interrogé, le porte-parole de ces agents recenseurs, Sangaré Bonson Denis, a expliqué qu’ils avaient reçu la promesse d’être payés deux semaines après la fin de l’opération de recensement.
Une opération, a-t-il indiqué, qui a pris fin depuis fin juin 2014 et depuis, ils n’ont rien reçu malgré les nombreuses démarches entreprises auprès des autorités locales. Le responsable régional de l’institut national de la statistique (INS) de Yamoussoukro, Tanoh Amani, joint au téléphone a fait savoir que les fonds ont été décaissés mais il ne sait pas quand le paiement va se faire. Des propos qui ne convainquent pas les agents recenseurs qui disent ne plus croire aux nombreuses promesses de ce dernier.
autre source
26/08/2014