source topvisage

Après quatre albums, Bonigo et ses compagnons ont disparu de la scène. Le lead vocal des promoteurs du ‘’Madinga’’ vient de rompre le silence en sortant une œuvre en solo. Avant le retour au grand complet de cette formation musicale.

Bonigo, Matchelo, Chevalier et Tino sont arrivés sur l‘échiquier musical ivoirien avec le ‘’madinga’’ en 1997. Ces quatre garçons, qui composaient les ‘’Youlés‘’ ont brillé de mille feux grâce à leurs différents albums. Adulés à cette période par de nombreux promoteurs et producteurs, ils ont parcouru plusieurs pays de la sous-région et même de l’Europe. Mais ce succès fera long feu. Le vent de la division a soufflé sur cette formation qui a fini par voler en éclats. Bonigo, le lead vocal et Matchelo ont formé un duo. Tino s’est retrouvé en solo et Chevalier s’est lancé dans le business. Depuis ces dernières années, de part et d’autre, chacun tente de rebondir mais les choses n’avancent pas du tout pour ces chanteurs. «Tout ce que nous avons vécu en cours de chemin, nous a fortifiés. Et nous a fait grandir. Ce sont des choses logiques dans la vie d’un artiste. Je ne vais ni me venger, ni en vouloir à quelqu’un pour tout ce qui a été dit sur nous. Et je ne regrette rien», explique l’auteur de la chanson ‘’Terminator’’. Bonigo marque donc son retour en solo avec un album de 8 titres intitulé Apocalyse, arrangé par David Tayorault, produit et distribué par Cacao Productions de Charly Parker. C’est un produit qui se situe dans le même registre musical que les œuvres précédentes. c’est un cocktail de Ndomolo avec les sonorités du terroir. Il chante en Français, Avikam, et Lingala. Mais très bientôt, les Youlés seront à nouveau au grand complet sur la scène, à la fin de la formation pastorale de Matchelo.