Publié le mardi 9 septembre 2014 | Notre Voie

12.454 admissibles à l’examen du BTS 2014, sur 52.246 candidats. Soit 23,84% d’admissibles ou 76,16% d’échec. Ce sont les résultats provisoires et pas fameux, qui ont été communiqués hier à la presse par M Coulibaly Doulaye. Le directeur de l’Orientation et des examens (Dorex) lors d’une conférence de presse qu’il animée à cette direction sise au Plateau. Il a expliqué que ces statistiques ne prennent pas en compte les réclamations. Les résultats définitifs a-t-il indiqué, seront proclamés dans les jours à venir. Pourquoi ces résultats sont-ils catastrophiques par rapport à 2013 qui a enregistré 54% d’admissibles ? Le Dorex lie essentiellement ces résultats au non repêchage cette année et à l’application stricte du nouveau manuel de procédures de l’organisation de l’examen du Bts. « A la session 2013, les jurys ont repêché. Ils sont descendus en dessous de 10/20. Si on est arrivé également cette année à de tels résultats, c’est parce que la note éliminatoire a été appliquée dans toute sa rigueur. Elle était appliquée jusqu’en 1990 et n’a plus été appliquée. C’est en 2011 qu’elle a été introduite dans le manuel de procédures. Et appliquée en 2013 après la création en 2012 d’un nouveau manuel de procédures. Nous travaillons conformément à ce manuel de référence de 2012. Nous n’avons fait que respecter les textes. Le candidat doit avoir une moyenne générale supérieure ou égale à 10/20. Et pas une note strictement inférieure à 7/20 dans une matière spécifique. Cette note est éliminatoire » a-t-il poursuivi. A l’en croire, la note éliminatoire de 7/20 dans les matières spécifiques a été appliquée comme l’année dernière «Si en 2013, le taux d’amissibilité était de 54%, c’est surtout parce qu’il y a eu repêchage. Ce qui n’est pas le cas cette année. Le ministre de l’Enseignement ne nous a donné aucune consigne. Nous n’avons fait qu’appliquer le nouveau manuel de procédures » a-t-il déclaré.