Par un décret, en date du vendredi 5 décembre 2014, le Président du Faso, Monsieur Michel KAFANDO, a nommé le chef de Bataillon Théophile NIKIEMA, chef d’état-major particulier de la Présidence du Faso.

Le chef de Bataillon Théophile NIKIEMA a fréquenté le Prytanée Militaire de Saint-Louis (Sénégal), de 1982 à 1985. Il a ensuite suivi sa formation à l’Académie Militaire Georges Namoano (A.M.G.N.) de Pô (Burkina Faso) avant d’intégrer les Forces Armées nationales, le 1er février 1994.
Il a suivi plusieurs formations. Ingénieur des Techniques en Agronomie, à l’Institut du développement rural de l’Université de Ouagadougou, il est également titulaire d’un Master II en Stratégie, Défense, Sécurité, Gestion des Conflits et des Catastrophes, obtenu à l’Université de Yaoundé II (Cameroun).
Après le cours de perfectionnement des Officiers subalternes (Ouagadougou) en 2000, Théophile NKIEMA a suivi celui d’Etat-major (ENVR / Libreville – Gabon) de 2009 à 2010, sanctionné par un Diplôme d’Etat-major (D.E.M.). Il a aussi suivi un stage de spécialisation en Bionomie au Canada, en 1993.

Depuis 2013, il suit des cours à l’Institut de Formation Colbert (IFC) pour l’obtention d’un Master II en Management des Ressources Humaines dont la soutenance est en cours de préparation. En outre, de juillet à août 2014, le chef de Bataillon Théophile NIKIEMA a participé à un séminaire de formation sur le renseignement à Taipei (Chine/Taiwan) et un autre sur le renseignement intitulé « vers une communauté du renseignement » organisé à Ouagadougou, en collaboration avec les Services de renseignement français.

Par ailleurs, le nouveau chef d’état-major particulier de la Présidence du Faso a participé à un séminaire de formation sur la sécurité des systèmes informatiques en septembre 2014, après avoir pris part, un mois plus tôt, à un séminaire sur l’analyse et l’exploitation du renseignement organisé en partenariat avec les Services de renseignement américains, par le biais de l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique à Ouagadougou.

Comme, entre autres diplômes et certificats obtenus par le nouveau chef d’état-major particulier de la Présidence du Faso, il y a : un brevet de secourisme ; un brevet de parachutisme, une attestation de formation aux techniques commandos et un diplôme de Chef de section d’infanterie.

Commandant de l’armée depuis 2010, le chef de Bataillon Théophile NIKIEMA, qui appartient à l’Armée de terre depuis 1996, a occupé plusieurs responsabilités dans sa carrière. Son Corps d’appartenance est le Régiment de Sécurité Présidentielle (R.S.P.) où, depuis août 2013, il est détaché à l’Etat-Major Particulier de la Présidence du Faso (EMPPF) et nommé Directeur de la documentation extérieure. De 2010 à nos jours, il est le point focal pour le Burkina de l’exercice multinational FLINTLOCK initié par les Etats Unis d’Amérique (USAFRICOM) dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Outre ces responsabilités, le nouveau chef d’état-major de la Présidence du Faso a été, d’octobre 2010 à octobre 2013 : Commandant du Groupement de Commandement et des Services (G.C.S.) ; de 2001 à septembre 2010 : Commandant du Groupement des Unités d’Intervention (G.U.I.) ; de 2001 à nos jours : Directeur du Groupement d’Achat Militaire du R.S.P ; de 2000 à 2013 : Chef du Bureau Opérations et Instruction du R.S.P et de 1996 à 2006 : Commandant de la 2°Compagnie du Groupement des Unités d’Intervention (G.U.I.).

Né le 10 janvier 1969 à Ouagadougou, Théophile NIKIEMA est marié et père de trois (03) enfants. Il a été décoré de la Médaille d’honneur Militaire.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso