on a plutôt honte de s'afficher devant l'histoire en tant que Collabo.

on a plutôt honte de s'afficher devant l'histoire en tant que Collabo.

Que dit la loi sur le comportement des cyberactivistes qui consiste à dévoiler l'identité des témoins quand des indices sont donnés depuis la cour, soit par le procureur, soit par la défense, soit par le juge, soit par le témoin lui-même ? RIEN à ce que je sache. Alors quel comportement veut-on interdire à des personnes que la loi n'interdit pas !!! N'IMPORTE QUOI ! 
Si aucun indice n'est donné depuis la cour, aucune identité ne sera dévoilée sur les réseaux sociaux ... 
En un mot, c'est la CPI elle-même qui assure mal la protection de ses témoins et dévoile leur identité par des indices qu'elle laisse échapper dans ce ‪‎Procès De La Honte‬ 
N'IMPORTE QUOI !

 

voix distordue

 

Pour le même camp Gbagbo jugé accusé de crimes contre l'humanitê, pour les mêmes espèces de témoins, à Abidjan ils ne craignent pas de témoigner à visage découvert contre le camp Gabgbo, et même si Gbagbo était jugé à Abidjan, ils auraient témoigné sans crainte à visage découvert,. Mais quand ils prennent l'avion pour aller témoigner à la CPI contre le camp Gbagbo, ils témoignent à visage masqué, voix distordue !!! Je crois qu'on n'a pas peur de témoigner, mais conscient du complot international contre des dignes fils du pays très populaire auprès des ivoiriens, on a plutôt honte de s'afficher devant l'histoire en tant que Collabo.

 

À bon entendeur ... DTR