Les gardes pénitentiaires veulent bloquer à compter du 30 juillet prochain et durant trois (03) toutes le prisons ivoiriennes, a-t-on appris jeudi auprès d’un responsable syndical.

 

Ce mouvement de grève  de 72 h viserait à réclamer les meilleures conditions de vie et de travail. Ils exigent également le paiement des primes de suggestion et de contagion ainsi que les baux impayés.

 

 

Nous apprenons que, les gardes pénitentiaires  réunis au sein de leurs différents syndicats ont déjà déposé un préavis de grève  auprès des autorités, rendez-vous est donc pris pour lundi en cas d’échec des négociations.