Ce procès CPI contre Gbagbo est vraiment le procès de la France impérialiste, et ses méthodes mafieuses d'ingérences dans les affaires politiques et militaires de l'État soiverain de Côte d'Ivoire mises à nu. Et demain, un Chef Président élu ivoirien à l'agendat anti-impérialiste saura s'y tenir. C'est un tournant important de l'histoire de la Côte souveraine de demain qui s'y joue présentent.

 

À bon entendeur ... DTR

 

Quand tu es nommé pour une mission, et que tu ne veux plus à un certain moment exécuter cette mission, tu ne te lèves pas pour aller dire à celui qui t'a nommé de quitter sa fonction, du genre "Chef je suis venu te demander de démissionner parce que je ne veux plus accomplir la mission que tu m'as confiée" ... mais c'est plutôt toi qui démissionnes le plus tôt possible et puis il met quelqu'un d'autre à ta place. N'IMPORTE QUOI !