Les militants Pdci de France et d’Europe ne sont pas contents. Dans une déclaration signée de Joël Ettien, Président de la coordination du Renouveau Pdci Rda France, ils crient leur colère contre le président Henri Konan Bédié qui à son arrivée, vendredi dernier à Abidjan, invitait l’opposition à rejoindre la nouvelle Commission électorale indépendante (Cei).

«Je lis avec stupeur, l’injonction du président Bédié au Fpi de s’aligner sur la composition de la Ceique nous, militants du Pdci-Rda combattons depuis sa mise en place. Très indigné, je voudrais intervenir sur cette goutte d’eau qui va déborder le vase et enflammer le peu du tissu social qui nous reste à sauvegarder. De tous les désespoirs du peuple ivoirien d’aujourd’hui, la seule sortie de mon cher président, fut celle-là, je suis outré et je me sens floué», a regretté Joël Ettien avant de poursuivre : «C’est l’heure des injustices graves et flagrantes qui ne dérangent personne. J’attendais politiquement mon président Henri Konan Bédié sur l’acte de désespoir et hautement politique posé par la défunte Ouattara Mandjara qui s’est immolée et que le pouvoir ivoirien de par son porte-parole l’a saluée comme étant un acte bénin. Il y a plus de tape à l’œil que la réalité au quotidien et le Pdci Rda ne doit rester indifférent».

La candidature unique au sein du Rhdp a également fait l’objet d’un commentaire de la part des militants Pdci d’Europe. Par l’entremise de Joël Ettien, ils disent ne pas comprendre la position de leur président. «Je croyais dur comme fer que les premières déclarations du retour du président Bédié allaient fermer cette parenthèse de rumeur. Je dis quelle honte », a-t-il asséné. «Pourquoi vouloir coûte que coûte solliciter une candidature unique si l’on est sûr de son bilan ? Alors, que faire du choix du peuple ? Le président Bédié que j’interpelle pour une fois sur la signification de son parti Pdci-Rda (parti démocratique de Côte d’Ivoire…..) ne doit en aucun cas se laisser berner », a-t-il ajouté.

Cyrille DJEDJED
Source L'inter