FAUNE, UN ÉLÉPHANT REFOULÉ DU TERRITOIRE IVOIRIEN

C’est l’emblème de la Côte d’Ivoire. Pourtant, un éléphant a été refoulé du territoire ivoirien par des citoyens du pays.

Les faits se sont produits le 11 mai 2022 dans la région du Cavally à l’extrême ouest de la Côte d’Ivoire. Dans cette partie du pays, un éléphant traverse régulièrement les frontières entre la Guinée, la Côte d’Ivoire et le Libéria. Selon l’information, dans ses déplacements, le pachyderme cause des dégâts dans les plantations dans plusieurs villages, dont ceux du département de Toulépleu.

Un comportement que dénoncent régulièrement les paysans. Pour y mettre fin, et pour protéger l’animal, une mission des agents des Eaux et forêts a été envoyée à Toyebly et Zaïgbopleu dans la sous-préfecture de Nézobly.

Elle était appuyée par les jeunes volontaires de ces localités et la gendarmerie. Leur intervention a permis de refouler l’éléphant au-delà du fleuve Nuon sur le territoire libérien, comme l’atteste un post du ministère des Eaux et forêts sur sa page Facebook.

Selon ce ministère, sa direction départementale de Toulépleu mène régulièrement des actions de sensibilisation des autorités villageoises et coutumières et des populations de ces villages, pour éviter tout dérapage dans leurs rapports avec la faune.