Suite à l’affaire « Bah Jean Enoch s’auto-proclame président intérimaire en remplacement de Banny » nous avons reçu la mise au point de M. Franck Kouassi Sran, Sga chargé de la Communication et du Marketing politique de la CNC, membre du Bureau Exécutif Restreint.

 

« Cet autre coup d’éclat de M. Bah Enoc, constitue une initiative solitaire, désespérée et pour tout dire marginale.

Elle n’engage que son auteur, ses co-auteurs et leurs commanditaires.

Pour l’heure et en interne, la CNC est focalisée sur la poursuite de sa  structuration qu’elle a entamée depuis peu. La CNC est notamment rendue au processus de désignation de son candidat officiel à la présidentielle de 2015…>>