ANTOINETTE ALLANY : ‘’ Quand j’étais la maitresse de Réné Diby, Antoinette Konan est venue me voir parce qu’elle avait des difficultés. Je l’ai mise en contact avec ce dernier pour qu’il la gère et règle ses problèmes. Pire pendant la campagne présidentielle, elle m’a reproché le fait de ne pas avoir soutenu le PDCI alors que le RDR m’avait sollicitée. Elle a dit :’’ Bédié est notre frère, il faut laisser le mossi là !’’ Tout ce que je dis est vrai. Je ne peux pas mentir sur mon con.’’ (Émission Rien à cacher sur Radio Nostalgie)