Un quadragénaire, dont la mort avait été déclarée après trois mois de coma, a repris connaissance juste avant d'être enseveli. Du jamais-vu, selon l'hôpital qui l'a soigné.

Guo Liu, 45 ans, buvait des verres avec un groupe d'amis quand il a laissé tomber sa cigarette. Au moment de se baisser pour la ramasser, l'homme s'est écroulé au sol après avoir perdu connaissance. «D'abord, on a cru qu'il faisait le pitre parce qu'il avait l'habitude de faire des blagues. Mais ensuite, on a réalisé qu'il ne respirait pas», a raconté Pal Bo Ko, un ami présent à ce moment-là.

Emmené d'urgence dans un hôpital de la province du Hubei (est), Guo Liu, qui souffrait d'une hémorragie cérébrale, a sombré dans le coma. Les médecins ne lui donnaient alors que 5% de chances de survivre, raconte «Metro». Trois mois après, l'épouse du quadragénaire a reçu un appel de l'hôpital: son mari avait succombé.

La famille et les proches du défunt s'apprêtaient à l'enterrer quand ils ont entendu une respiration sifflante: Guo Liu était en larmes, dans son cercueil encore ouvert. Ramené à l'hôpital, il a été pris en charge en soins intensifs. «Je n'avais jamais rien vu de tel. Nous le garderons en observation jusqu'à ce qu'il soit complètement rétabli. Ensuite nous pourrons évaluer l'étendue des dommages causés à son cerveau», a déclaré un porte-parole de l'établissement hospitalier. Ce dernier estime que le langage, la mémoire ainsi que la mobilité de Guo Liu pourraient être affectés.
Source : 20min.ch