Le clash entre les deux Antoinette (Konan et Allany) de la musique ivoirienne n’a pas fini de livrer ses secrets. Samedi dernier, Antoinette Allany a fait une sortie des plus fracassantes dans l’émission Rien à Cacher de radio Nostalgie.

La mère de Kédjévara a révélé que ses problèmes avec Antoinette Konan remontent à l’époque de Bocana Maïga, où il recherchait des choristes pour son orchestre. Selon elle, elle aurait séduit Bocana Maïga par son interprétation du chant chinois qu’on lui a imposé pour les auditions. Mais l’arrangeur aurait fait volte-face après qu’Antoinette Konan lui a parlé de côté. Pour corroborer ses propos, Allany a pris à témoin Diabo Steck, à l’époque, chef d’orchestre de Bocana. Interrogé par un magazine de la place, Diabo a tenu à donner sa version des faits : « A l’époque, nous recherchions une choriste pour remplacer Virginie Godji. Une jeune fille s’est fait remarquer à l’émission « Première Chance » de RFK, avec son ahoco, et elle nous intéressait : c’était Antoinette Konan. Nous avons organisé une séance de test où ont postulé les deux Antoinette et c’est Antoinette Konan qui a été retenue. Je n’en dirai pas plus. » A-t-il révélé. D’ailleurs, à propos de cette guéguerre, Allany a déclaré lors de l’émission que son fils Kédjévara comptait présenter des excuses à Antoinette Konan. Voilà qui devrait calmer un tant soit peu les ardeurs.

Source 
Go Magazine Hebdo