Le célèbre groupe de presse Forbes vient de publier le top 25 des Africains francophones les plus riches. Deux Ivoiriens Jean –Louis Billon et Jean Kacou Diagou figurent en bonne place du classement 2015 des hommes des plus fortunés de notre aire linguistique.

 

C’est la famille Billon conduite par l’homme d’affaires et ministre Jean-Louis Billon qui vient en tËte des Ivoiriens les plus riches dans ce palmarès des fortunés. Mais la famille Billon occupe la 12e place au niveau africain avec une fortune estimée à 410 millions de dollars, soit un peu plus de 246 milliards FCFA. Les Billon exercent dans le domaine de l’agro-industrie avec pour fleuron le groupe Sifca.

 

Le 2e Ivoirien dans cette liste des Africains francophones les plus riches est le tout-puissant président de la Cgeci (confédération générale des entreprises de Cote d’Ivoire. Le patron du consortium d’assurances et de banques NSIA est à la tête d’une fortune colossale de 405 millions de dollars soit plus de 243 milliards FCFA)

Deux sénégalais bien connus des ivoiriens, l’homme d’affaires Yérim Sow et Abdoulaye Baba Diallo figurent dans ce classement des richissimes où le Cameroun se taille la part du lion avec 9 nominés sur un total de 25 personnalités. En Afrique francophone, les plus riches sont donc des camerounais selon le magazine économique Forbes qui exclue les dirigeants politiques dans son classement. Les personnalités cooptées sont généralement des bâtisseurs d’empires, ou créateurs d’entreprises, parfois de simples héritiers, disons, ceux qui sont nés avec une cuillère d’argent dans la bouche.

 

Le Cameroun arrive en tête du classement de Forbes avec Baba Dapullo qui opère dans l’immobilier et les télécoms, avec 920 millions de dollars. Le Camerounais Joseph Kadji du domaine de la brasserie et de la distribution ferme la marche avec 205 millions de dollars.

 

AMOS BEONAHO