Le kilogramme de cacao bord champ, bien fermenté et bien séché est fixé à 850 FCFA garanti. Soit une augmentation de 100 FCFA par rapport à la campagne précédente. Ce prix est sans réfaction.
La limitation du prix d’achat à l‘entrée des usines de conditionnement au niveau admis au barème est de 938 FCFA par kilogramme. L’annonce a été faite, hier, par le Pca du Conseil du café-cacao, Lambert Kouassi Konan, à l’auditorium de la Caistab.

Il a annoncé des innovations au cours de cette campagne. La principale étant les faveurs accordées aux Petites et moyennes entreprises exportatrices et les coopératives exportatrices (PMEX-COOPEX). Il s’agit, notamment de l’exécution de la totalité des contrats à l’international, la baisse de la caution bancaire de 2,5% à 1% pour les contrats débloqués en propre, la suppression de la caution bancaire de 1% à produire dans le cadre de l’exécution des contrats internationaux, la production de la caution bancaire seulement un mois avant l’ouverture de la campagne concernée..

Dans le récapitulatif de la campagne précédente, Lambert Kouassi Konan, a indiqué que la production cacaoyère 2013-2014 s’est élevée à 1.740.842 tonnes, soit une progression de 20% par rapport à la campagne précédente qui avait été de 1.440.450 tonnes.
autrepresse