Publié le lundi 2 mars 2015 | autre presse

Publié le lundi 2 mars 2015 | autre presse

L’artiste ivoirien Serge Beynaud a réussi, dimanche soir, le pari de la mobilisation au cours de son premier concert live qui a drainé près de 7000 spectateurs dans les jardins du Palais de la culture d’Abidjan, a constaté APA sur place.

Les tickets d’entrée fixés à 5000 FCFA pour le grand public et 10 000 FCFA pour les VIP, n’ont pas découragé les mélomanes de la capitale économique ivoirienne.

Serge Beynaud qui a égrainé la quasi-totalité des chansons de son riche répertoire discographique a égayé les milliers de "fans" venus des quatre coins de la ville d’Abidjan.

Du concept Okéninkpin à Fouinta Fouinté en passant par Lokoko, Sapé Sapé et Kababéléké, l’artiste a communié dans une ambiance de fête avec les mélomanes abidjanais. A chaque chanson, les spectateurs répétaient les refrains avec Serge Beynaud, esquissant des pas de danse.

Organisé par le Département événementiel de Gaou Productions (structure de Magic System), ce concert a permis en outre à l’artiste qui prend de l’ascendance dans le style "coupé décalé", de se réconcilier avec l’une de ses danseuses.

Il s’agissait pour le lead vocal du mythique groupe musical ivoirien, Salif Traoré dit A’Salfo de "tendre la main aux jeunes talents".