Au sortir du Conseil des ministres extraordinaire délocalisé, ce lundi 15 septembre 2014, dans la ville de Daoukro, le porte-parole du gouvernement a annoncé la nomination de plusieurs personnalités dont des proches du président du FPI, Pascal Affi N'guessan.

Ainsi, le gouvernement ivoirien a annoncé la nomination du colonel Amalaman Gilbert, ex-chef de cabinet du président du Front populaire ivoirien (Fpi), Pascal Affi N’Guessan. Ce dernier a été nommé Inspecteur principal à la Direction générale des Douanes.
Le colonel Traoré Dohia Mamadou, l'ancien haut-commissaire de développement pour la région des Savanes sous le régime de Gbagbo est désormais Inspecteur principal à la Direction générale des Douanes. On se rappelle que ce dernier avait battu campagne pour l’ex-président au nord de la Côte d’Ivoire, aux côtés de Koné Donissongui, lors des présidentielles de 2010.

Un autre cadre, le colonel des douanes, N'Cho Acho Albert, ferme militant du Front populaire ivoirien (Fpi) a été nommé par le président. Malgré la désobéisse au mot d'ordre de son parti de boycotter les élections municipales organisées en avril 2013, il est resté très proche de son parti. Il a d’ailleurs été élu maire sous la bannière indépendante. Il est désormais Directeur des services extérieurs d’Abidjan à la Direction générale des Douanes.

A travers la nomination de ces cadres proches du FPI et de son président, on voit que le gouvernement ivoirien ne fait pas de classification entre pro-Gbagbo et Pro-Ouattara. Accusé par ses détracteurs de mener une politique de "rattrapage" en favorisant les cadres du Nord ou de son bord politique, le président Ouattara, par ses nominations, vient de mener une opération de charme.
SOURCE IM
16/09/2014