Aboudrahamane Sangaré, président par intérim du parti de Laurent Gbagbo a initié une mission sur l’ensemble du territoire national pour mobiliser les militants contre le projet de nouvelle constitution de Ouattara

Le front du refus contre le projet de nouvelle constitution de Ouattara se mobilise. Le parti de Laurent Gbagbo a initié une grande tournée sur toute l’étendue du territoire en vue de mobiliser les militants contre le projet de constitution du chef de l’Etat ivoirien. Depuis plus de deux semaines , les différentes délégations sont au contact des militants pour expliquer le refus des Ivoiriens de tremper dans le complot que prépare Ouattara. « Le président Aboudrahamane Sangaré vous demande de vous dresser contre cette loi dangereuse pour les Ivoiriens. Une constitution dont le but est d’effacer les traces de Laurent Gbagbo. Dites non à ce referendum » précise Marie Odette Lorougnon, vice présidente du parti de Gbagbo chargée des organisations féminines qui effectue une mission de sensibilisation et de mobilisation à Gagnoa. « Si Ouattara ne retire pas son projet, le Fpi se dressera sur son chemin »menace le ministre Amoikon Tiémélé devant de nombreux militants qui ont fait déplacement à Abengouraou. A Oumé, l’émotion était à son paroxysme lors des retrouvailles entre la ministre Odette Sauyet et ses parents. En mission pour le compte du parti de Gbagbo ,la vice présidente chargée de la communication et du marketing politique a visité 41 villages du département notamment les sous-préfectures de Diegonefla, Guepao, Tonla "Odette Sauyet a été accueilli par une forte mobilisation des militants. Joie, pleurs et émotion étaient au rendez de cette rencontre familiale qui intervient plus de 5 années après la crise postélectorale. Le message du parti de Laurent Gbagbo a été aussi entendu dans le bas sassandra. Le national Guillaume Kamé Kamé a été accueilli à Bédiéla dans une liesse populaire. « A ceux qui sont en retard pour la signature de la pétition internationale pour la libération du président Laurent Gbagbo, engagez - vous vite » souligne Kamé Kamé qui compte recueillir des milliers de signatures pour la libération de Laurent Gbagbo..Le parti de Laurent Gbagbo est donc déterminé à s’opposer par tous les moyens légaux à la nouvelle constitution et « Marque son refus catégorique de cette nouvelle constitution dont il rejette en bloc les termes ,interpelle la Communauté internationale sur les graves violations de la Constitution ivoirienne par Alassane Dramane Ouattara ,salue et appuie les organisations politiques déjà mobilisées contre ce projet inopportun d’une nouvelle constitution ».

 

Kuyo Yves

 

NB: Les titre et sous-titre sont de la rédaction.

 

 

 

Par Le Quotidien