Dans un post publié sur sa page Facebook, Gnangbo Kacou, ex-député d’Adiaké, Assinie et Etuéboué fustige la corruption en Côte d’Ivoire avec en point d’orgue le Port Autonome d’Abidjan qu’il accuse de faire perdre 400 milliards Frs Cfa au pays

 

Le port d’Abidjan véritable caverne D’Ali Baba
Le rapport 2016 de TRANSPARENCY INTERNATIONAL sur la 
corruption est tombé depuis le 25 janvier 2017. 
La conclusion est sans appel et accablante. La côte d’Ivoire est classée 108 mondiale des pays les plus corrompu au monde.
Les pays sont notés de 0 à 100. Si la note est comprise entre 0 à 50, le pays est perçu comme très corrompu.

Voici ci-dessous les notes de la Côte d’Ivoire.
Rang 16 PAYS NOTES
2016 2015 2014 2013 2012
108 Côte d’Ivoire 34 32 32 27 29

Le Sénégal, Le Ghana et le Burkina Faso font mieux que nous. Ils sont respectivement classés 64 ième, 70 ième et 72 ième

La corruption est le véritable cancer de la société Ivoirienne :

• Elle freine le développement social et économique et accroît la pauvreté en détournant les investissements nationaux et étrangers des secteurs où ils sont le plus nécessaires;
• Elle affaiblit le système éducatif et le système de santé, privant ainsi la population des composantes fondamentales d’une vie décente;
• Elle mine la démocratie, car elle fausse le processus électoral et sape les institutions publiques, entraînant ainsi un risque d’instabilité politique;
• Enfin, elle exacerbe les inégalités et l’injustice

Le port autonome d’Abidjan contribue à près de 400 milliards aux recettes de l’Etat soit près de 8% des recettes propres. Malheureusement ce secteur qui aurait du être le fleuron de l’économie Ivoirienne est miné par la corruption exogène. Plusieurs milliards de francs CFA sont siphonnés au profit de quelques personnes. Le port d’Abidjan fait perdre près de 400 milliards de recettes à l’état de Côte d’Ivoire. Il est devenu une véritable caverne d’Ali Baba.

Ces conséquences font classer la côte d’Ivoire au rang de 174 ième mondiale au niveau de l’Indicateur de Développement Humain (I.D.H).

Tandis Donald TRUMP se veut le Président du plein emploi et du bien être du peuple Américain, nos gouvernants demeurent champion toute catégorie du chômage massif (9 jeunes sur 10 sont sans emplois) et la faim continue de ronger plus de 90 % des ivoiriens. 
La lute contre la corruption doit être un devoir un principe élémentaire de la bonne gouvernance. 
Si je viens aux affaires, le Ministre du budget se chargera de la lute anti-corruption. 
La corruption sera déclarée crime contre l’humanité.
A demain on pourra évoquer un autre secteur rongé par la corruption.
GNANGBO Kacou.