Lors d’une visite des populations de la région du Bafing à son domicile, hier jeudi 14 mars 2019, l’ex-président de l’assemblée nationale, Guillaume Soro a déclaré qu’il « regrette avoir pris les armes ».

 

L’ex-président de l’assemblée nationale, et ancien secrétaire général des forces nouvelles, disait avoir pris les armes pour lutter contre la discrimination et l’injustice faites par le régime d’alors contre les populations du Nord.

 

Lors d’une visite des populations de la région du Bafing à son domicile, hier jeudi 14 mars 2019, l’ex-président de l’assemblée nationale, Guillaume Soro a déclaré qu’il « regrette avoir pris les armes ».

 

Allons seulement