A l’instar de leurs collègues des quarante-trois centres de santé à base communautaire sur l’étendue du territoire, les agents du centre de santé Search santé urbain notre dame de l’incarnation, de la Riviera Palmeraie suivent les trois jours de grève, comme annoncé par le secrétaire général du Syndicat des agents des centres de santé à base communautaire (Synaescomci), Georges Menet.

 

« Trop, c’est trop » sont entre autres messages d’exaspération pouvait-on lire sur des pancartes brandies par des agents, ce mardi face au non-paiement de quatre mois d’arriérés de salaire, la régularité mensuelle, la prime d’ancienneté depuis 2011.

 

Pour Georges Menet, la seule condition pour mettre fin à ces trois jours de grève entamée depuis lundi, est le paiement d’au moins trois mois de salaire. 

 

Par ailleurs, il a précisé que dans le cadre de cet arrêt de travail de trois Search trois jours, le service minimum ne sera assuré que dans les salles d’accouchement.