La nouvelle de ce matin donne du froid dans le dos. Une grande patriote vient de quitter les artères de Paris (place Trocadéro, place de la République, place de la nation, la Haye…..) Elle était connue de tous les ivoiriens de la diaspora qui ont décidé de lutter contre une certaine injustice faite au régime de l’ex président Laurent Gbagbo. Yvette Pragger Stanley, car c’est d’elle qu’il s’agit a tiré sa révérence ce jeudi 9 octobre 2014, tard dans la nuit selon plusieurs posts publiés sur les réseaux sociaux. « Les amis(e) c’est avec une grande douleur que nous avons appris hier tard dans la nuit la mort d’une des notre Yvette Stanley, celle là qui n’a jamais manqué aucune marche, cette grande combattante de la liberté, qui nous avait habitués à ses pas de danse, à son sourire, sa gaieté, son humour. Nous n’oublierons jamais celle qui vient de nous quitter.

En gardant son souvenir dans notre cœur, elle sera toujours avec nous. Nos pensées ce matin sont avec toi Stanley Koudou Prager. Reçois mes très sincères condoléances et l’expression de ma plus profonde sympathie et celle de mes amis. La vie signifie tout ce qu’elle a toujours été. Le fil n’est pas coupé » écrit, Esther Angéline Bohui.

Pour le président fondateur du Cri panafricain, Abel Naki qui se trouve toujours en mission en Côte d’ivoire «la résistance ivoirienne et panafricaine en France vient de perdre une grande résistance. Elle a été de toutes les marches, de tous les voyages à La Haye. Je me souviens encore de ses danses de Yoga pendant nos marches. Elle était très engagée dans la lutte pour la libération du Président Laurent Gbagbo. Depuis Abidjan, je voudrais lui rendre ce dernier hommage et lui dire Adieu (…) A toi Stanley Prager, Sois tout simplement fort, car les Ivoiriens que nous sommes serons toujours là pour toi. » Abel Naki depuis Abidjan.

« Bravo maman bravo pour ton énergie au service de la côte d ivoire..tu auras défendu la côte d ivoire jusqu’à la dernière énergie. …mon admiration infinie. …je suis seul ce matin mais je fais la ola pour toi…rip » dira All Black Modo, un autre cyber activiste et très engagé au sein de la résistance ivoirienne de Paris.

Il faut noter que si cette disparition brutale de dame Yvette Pragger Stanley touche tant la résistante ivoirienne et panafricaine de France, c’est parce qu’effectivement cette dernière aura tout donné. De son temps, de son énergie, de son argent, de sa force et de sa voix aux côtés des patriotes pro-Gbagbo ici en France. Elle devrait avoir un peu plus de 60 ans, le même âge que son mari français, mais le couple a été de toutes les manifestations de résistance ici en France. Distinguable facilement parmi le millier d’ivoiriens par ses gestuels peu conventionnels (un mélange de gbégbé et du yoga), Yvette était toute particulière. C’est le lieu pour l’équipe de AFRICA TV de saluer une grande combattante pour les libertés démocratiques.

Philippe KOUHON (Africa Tv)