La conférence des présidents et secrétaires généraux du rassemblement pour la paix (rPP) a tenu un point de presse, hier, au siège de son parti à abidjan- Cocody. Ils ont ouvertement exprimé leur opposition au soutien du président du rPP, Laurent dona fologo, à l’appel de Daoukro. Pour soumaïla kané, président de la conférence des présidents et secrétaires généraux du rPP, la position affichée par m. Fologo à travers son interview publiée hier par le quotidien gouvernemental fraternité matin, dans laquelle il appelle à un rassemblement autour d’Alassane Ouattara et Konan Bédié, n’engage que lui seul.

Soumaïla Kané estime qu’il était urgent de rassurer la jeunesse et la base du RPP qui ont été perturbées par les déclarations du président de leur parti. « Que les militants ne se sentent pas concernés par ces déclarations. L’interview accordée par le président Fologo à Fraternité Matin est la parole d’un individu et non celle du RPP.

Le cadre qu’il a utilisé n’est pas un cadre des instances du parti. Si nous devons accompagner un parti politique, nous le ferons de parti à parti», a soutenu Soumaïla Kané. avant de préciser : « Nous ne suivrons pas Ouattara ni aujourd’hui ni demain. Nous sommes un parti souverain et nous ne voulons pas nous livrer pieds et mains liés à un parti politique. La direction du RPP compte avoir un candidat en 2015».

Herman Bléoué

Notre Voie