Publié le 11 Janvier 2021 Source: Autres Sources

Publié le 11 Janvier 2021 Source: Autres Sources

Le nouveau mode opératoire des individus mal intentionnés consiste à envoyer des messages de menace de mort à une personne.

Selon les services de la Plateforme de Lutte contre la Cybercriminalité (PLCC), elles ont pour objectif final d’extorquer de l’argent aux victimes, contre la clémence du suspect et les victimes ne savent généralement pas vers qui se tourner lorsqu’elles vivent un tel calvaire.

 

« L’extorsion dont il est ici question, est un nouveau mode opératoire qui consiste à envoyer des messages de menace de mort à une personne. Des messages dans lesquels l’auteur se fait passer pour un tueur qui aurait été mandaté pour en finir avec la vie du destinataire. Et pour éviter que cela ne se fasse, l’auteur du message demande à être payé d’un montant fixé par lui-même », explique la police.

 

La PLCC révèle avoir reçu plusieurs plaintes ces derniers mois concernant ce type d’infraction, mais pense que de nombreuses victimes tardent à se faire connaitre.

C’est en cela qu’elle invite toute personne qui recevra de tels messages, ou des appels, de porter plainte dans ses locaux sis à Cocody Danga rue Abla Pokou (rue de l’Ambassade d’Espagne).

Pour rappel, menaces de mort et harcèlements par message, appel ou via les réseaux sociaux sont des infractions punies par la loi et ce, depuis toujours.