Le domicile de Gnamien Konan, président du Mouvement politique La nouvelle Côte d’Ivoire, a été attaqué par un commando, à en croire un communiqué émanant de la cellule communication du parti.
Située dans la ville de Bouaké au centre du pays, cette résidence a reçu dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 mai, la visite des quidams qui étaient à la recherche de M. Gnamien Konan, selon le communiqué.
Le mouvement La nouvelle Côte d’Ivoire s’est indigné contre cette attaque, invitant le gouvernement à assurer la sécurité des Ivoiriens en général et des hommes politiques en particulier.
« La Nouvelle Côte d’Ivoire: dénonce et condamne cette lâche attaque du domicile de son Président; Elle déplore l’l’insécurité généralisée, sous diverses formes, dans le pays; Elle invite le gouvernement à prendre toutes les dispositions appropriées pour assurer la sécurité des populations, de leurs biens en général et des hommes politiques de tous bords en particulier », précise le communiqué.
Pour ce mouvement politique, si les auteurs de cette attaque entendaient faire taire son leader, « c’est peine perdue », car la détermination de ce dernier à dénoncer et à éradiquer la corruption

« reste intacte ».