Publié le 21 Avril 2021

Publié le 21 Avril 2021

Une attaque armée perpétrée dans la nuit de mardi à mercredi contre le camp militaire du 2è bataillon projetable des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) basé à Anonkoua Kouté (Anyama), dans la banlieue nord d’Abidjan, a fait trois morts et deux blessés.

Selon ces sources, le bilan provisoire de cette attaque menée aux environs de 1h30 (Gmt et heure locale) par des individus venus à bord d’un véhicule de type 4x4 de couleur noire et de taxis compteurs, fait état de trois morts et un blessé du côté des assaillants, et un blessé du côté des forces loyalistes.

Un ratissage a débuté à 05h30 (Gmt et heure locale) dans la zone où règne un calme plat, ajoutent les mêmes sources.

Depuis plusieurs jours, les forces armées ivoiriennes sont en état d’alerte sur l’ensemble du territoire national, suite à des informations du service de renseignement sur d’éventuelles attaques.