La Fédération ivoirienne de football (FIF) a lancé un appel à candidature pour trouver le successeur de Sabri Lamouchi, au poste de sélectionneur de l’équipe nationale, ce 7 juillet. La FIF exige un entraîneur expérimenté, qui parle français et qui est prêt à résider en Côte d’Ivoire.

De notre envoyé spécial au Brésil,

La Coupe du monde 2014 s’est achevée il y a à peine deux semaines pour l’équipe de Côte d’Ivoire, le 24 juin, après une défaite 2-1 face à la Grèce en phase de poules. Mais la Fédération ivoirienne de football (FIF) n’a pas perdu de temps. Deux semaines après la fin du mandat de Sabri Lamouchi, la FIF a lancé un appel pour trouver un nouveau sélectionneur, ce 7 juillet 2014. Et les autorités ivoiriennes n’ont laissé qu’une semaine aux intéressés pour faire parvenir leur candidature. Il faut dire que le temps presse, puisque les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2015 commencent le 5 ou le 6 septembre à Abidjan pour les « Eléphants », avec une rencontre face à la Sierra Leone ou aux Seychelles.

La FIF s’est donc montrée très claire sur le profil du futur sélectionneur. Il doit être diplômé et disposer d’une solide expérience internationale. Ce qui n’était pas le cas du Français Lamouchi, néophyte lorsqu’il a pris les rênes de la sélection ivoirienne. Le prochain patron des « Eléphants » doit en outre parler français et être disposé à résider en Côte d’Ivoire.

Un profil à la Hervé Renard ?

« Une Commission sera chargée de l’analyse des dossiers afin de sélectionner les cinq (05) meilleures candidatures en vue de les soumettre au Comité Exécutif de la Fédération Ivoirienne de Football pour la désignation du titulaire du poste », indique la FIF dans son communiqué.
source rfi
08/07/2014