Les pluies diluviennes qui se sont succédé ces derniers jours dans la zone côtière du pays ont causé une inondation dans la prison de Tabou (sud-ouest), a-t-on appris dimanche de source proche de la mission onusienne en Côte d' Ivoire. 

Les prisonniers en difficulté ont été "sauvés des eaux" et transférés dans une prison "plus saine" grâce à l'appui de l' Opération des Nations-Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI).

La mission onusienne sollicitée par les autorités pénitentiaires et judiciaires ivoiriennes a convoyé les 78 pensionnaires vers la prison de Soubré située à 240 km de Tabou.

Le transfèrement s'est effectué sous escorte des forces de sécurité locales (police et gendarmerie), en attendant la réhabilitation prochaine du centre pénitentiaire de Tabou.

"Notre volet d'appui humanitaire nous exhorte à agir dans ce sens quand le besoin se fait sentir ", a expliqué le commandant du bataillon nigérien de la mission onusienne Idé Ibrahim.

Les autorités judiciaires et sécuritaires du département ainsi que des populations ont salué l'appui et la promptitude de l'ONUCI qui selon elles a contribué à éviter une situation dramatique.
 

La prison civile de Tabou située à proximité d'une rivière, subit l'effet des inondations pendant les saisons pluvieuses.

La côte sud de la Côte sud de la Côte d'Ivoire est en proie ces derniers jours aux pluies diluviennes qui ont déjà causé d' importants dégâts matériels et humains.

A la mi-novembre, un immeuble en construction à Cocody Riviera (est d'Abidjan) où travaillaient trois ouvriers s'est effondré sous l'effet des vents et de l'humidité, faisant deux blessés et un disparu.
 

Par ailleurs, de fortes pluies ont causé une inondation à la zone industrielle de Yopougon-Micao (ouest d'Abidjan), faisant plusieurs sinistrés.

Source : Xinhua |   Lundi 02 Décembre 2013