Ce gouvernement est criminel dans l'âme et dans tout. il s'effraie tout seul, il se fait peur, il panique et laisse découvrir ses intentions et son état mental: un état de déliquescence et de putréfaction avancée. Comment un état sensé protéger ses populations peut il les vendre à...un franc symbolique et les livrer aussi facilement sur l'autel de son image déjà défigurée et immonde qu'il tient mordicus à protéger et à blanchir?

Un immeuble s’écroule et fait de nombreuses victimes et l'on est même pas capable de pointer du doigt le vrais problème qui est à la base de cette Énième malédiction:

Le sinistre Amadou Sanogo accuse (comme si c'était la première des choses à faire ) la mairie, le district. Pendant que des gens sont encore sous des décombres de ce château de cartes , le gouvernement tente de se dédouaner en pointant du doigt une pseudo roquette qui aurait déstabilisé les fondations de cet immeuble depuis maintenant trois ans.

Comment une roquette peut elle déstabiliser un immeuble pour que celui ci s’écroule trois ans après? Pendant qu'on y est, les six autres catastrophes du même genre ..... sont ce des roquettes qui en sont la cause? Si ce n'est pas le cas , quelles en ont étés les causes, quelles mesures ont elle été prises après? Comment peut on vérifier l'impact de cette roquette maintenant que l'immeuble est écroulé?

Des familles entières ont été englouties sous les décombres mais, on n'en fait aucun cas dans leurs médias. ils se retiennent même d'organiser un factice deuil national pour éviter de tomber dans la redondance de leur mascarade.

Pour ne pas attirer l'attention, ils vont jusqu'à limiter les secours sur les lieux de leurs crimes, alors même que nous voyons que plusieurs familles sont éplorées et ... on nous rabâche qu'il n'y a pas eu de victimes, juste 4 blessés hospitalisés.... Aucune sanction, aucune mesure n'est prise pour remédier à ce problème.

Le mal est profond. Nous somme en présence d'un gouvernement ivoirophobe et tout simplement inhumain qui se sent libre de tout faire ... parce qu'il a le quitus de nuire aux Ivoiriens en délestant leur pays par des pogroms pour le bien des multinationales françaises et autres auxquels le pays a été vendu. Une terre de pillage ou rien ne doit être stable, pas même les constructions .

Tout est mis en œuvre pour dénaturer, tout. Ainsi, l'autoroute continue toujours de tuer (maintenant dans l'anonymat, la presse ne relaie plus). Les immeubles continueront de s'écrouler puisqu'il ont été construits dans les mêmes conditions de corruption, d'irresponsabilité , de laisser aller et de rattrapage .

Ce gouvernement à crié sur tout les toits "école gratuite": allez dans les écoles, rien n'y est gratuit. On a parlé de soins gratuits : même ce qui avait été gratuit avant est devenu payant. Ils ont parlés du smig relevé à 60 000 francs, c'est le contraire qui se passe sur le terrain. Le rattrapage est à son comble et les licenciements des Ivoiriens du sud continuent, une situation horrible.

Dramane Ouattara parle aujourd’hui d'augmentation des salaires. Les Ivoiriens ne sont pas dupes, rien ne se ferra.......

PS :

En fait, pas la moindre roquette n'a été lancée : l'immeuble a été construit sans contrôle, en dehors de toutes normes de sécurité, et dans la précipitation comme d'ailleurs tous les autres déjà construits ou en cours. C'est une pratique courante ici, et c'est le no-mans land dans ce domaine en Côte d'ivoire. Le milieu de la construction est un milieu pourri en Côte d'ivoire sous Dramane . Cet état de fait a commencé depuis Amon Tanoh.

La thèse de la roquette, il n'y a jamais rien eu d’écrit là dessus, cela se murmure dans les couloirs de la tour D de la cité administrative (siège du ministère ) . Mais en réalité, ils ont classés l'affaire sur cette base. Ils ne peuvent pas l'imprimer dans leurs journaux pour ne pas être amenés à le justifier .... Alors, ils font circuler la rumeur de la roquette et l'entretiennent pour se dédouaner. « Les preuves sont là », des officiels soutiennent tacitement cette thèse.
 
Tols de Volgograde
 
En attendant, nous espérons que ce texte parviendra à la Licorne, qu'elle diligentera une enquête plus rapide que celle de Dramane toujours attendue concernant les massacres de Douékué et Nahibly, à savoir quel type de roquette est à l'origine de cette tragédie, si elle a été lancée par la France ou par l'Onuci. Si cette roquette a ébranlé les fondations, les excavatrices de l'Onuci l'auront certainement retrouvée... A moins que, comme les mines anti-personnelles, elle ait pu n'exploser que trois ans plus tard... 
 
source : Shlomit Abel

Via afriquemonde