Le journaliste Ivoirien, Amani Hervé Cohx en prison à Bamako. Son avocat réclame 1 million de FCFA.
Cela fait bientôt quatre (4) mois que notre confrère, Amani Hervé Cohx croupit derrière les barreaux à Bamako (Mali). Cette information que nous avions depuis n’aurait pas été ébruitée si nous n’étions pas confrontés à la limite de nos moyens.

Les Faits :
Amani Hervé Cohx est journaliste et réside régulièrement en France depuis le coup d’état de 1999 qui a renversé Henri Konan Bédié. Rentré en Côte d’Ivoire en 2012 pour des raisons professionnelles, le directeur général de Direct Abidjan.com y restera jusqu’en juillet 2013. A la faveur des élections présidentielles au Mali, Hervé Cohx décide de rejoindre ses amis, Philippe Kouhon et Monoko Toaly à Bamako pour une série de reportages. Une fois au Mali, il prend ses quartiers dans un modeste hôtel de la capitale. Mais sur le terrain, très vite nos trois confrères sont confrontés à la concurrence des médias locaux. Après un mois de présence, Philippe Kouhon, lui décide de regagner Paris où il réside.

Hervé Cohx et Monoko Toaly continueront d’animer le magazine Africa Leaders appartement au second. Le temps passe et les finances se font rares. Après plusieurs mois de présence à l’hôtel sans solde, le gérant décide de mettre la pression sur notre confrère qui va à son tour se tourner vers des proches, parents et connaissances. Des proches lui viendront en aide mais le forfait de son séjour était largement au dessus des moyens trouvés. Finalement l’hôtel mettra à exécution ses menaces en portant plainte contre le journaliste Amani Hervé Cohx pour non paiement de loyer. On parle de plusieurs millions de nos francs.
Placé sous mandat de dépôt depuis bientôt quatre mois à la prison centrale de Bamako, son avocat demande la somme de 1 million de fcfa comme frais honoraires pour une assistance totale et le plaidoyer au tribunal.
Rédaction Africa Tv
17/06/2014