le CNP suspend le journaliste Didier Depry pour un mois et inflige une amende de 1 million de Francs CFA au quotidien proche d’Affi Nguessan [FPI], Notre Voie. Les sanctions font suite à un article du journaliste [sécrétaire de la rédaction], paru le 5 janvier 2015, indiquant que le Chef d’état-major Soumaila Bakayoko avait fait valoir ses droits à la retraite depuis décembre 2014.

Selon le journaliste de Notre Voie, le Général Touré Sékou, qui devait succéder à l’ancien CEMA de la rébellion MPCI devenu patron des FRCI, avait conditionné sa prise de fonction, aux règlements de plusieurs affaires impliquant des militaires. Notamment, entre autres l’affaire Sophia immobilier. Pure imagination en violation de l’article 2 du code de déontologie [Ne publier que les informations dont l’origine, la véracité et l’exactitude sont établies], telle est la conclusion du Conseil National de la Presse qui retire pour un mois sa carte de presse à Didier Depry.
Connectionivoirienne.net