C’est ce lundi 13 octobre aux environs de 21h que Samba David, coordonnateur de la coalition des indignés de Cote d’Ivoire, Mahan Firmin, le charge de communication, Kpetchre Toutya, secrétaire national à l’organisation du mouvement estudiantin LIGES et Messou Olivier, de la jeunesse du parti communiste de Cote d’Ivoire, ont été libérés, après avoir passé plus de 12 heures à la Préfecture de Police d’Abidjan.

Nous avons pu joindre Samba David au téléphone ce lundi aux environs de 21h30mn qui a confirmé cette information. Samba David qui prévoit organiser un point de presse ces jours ci pour éclairer l’opinion nationale et internationale sur cette « arrestation arbitraire », annonce toutefois un grand meeting d’explication ce samedi 18 0ctobre à la « place CP1 » dans la commune de Yopougon à Abidjan.

Il faut rappeler que Samba David et trois de ses camarades de lutte ont été ce mercredi matin aux environs de 9h à la place « Ficgayo » à Yopougon, lieu de rassemblement avant la marche dénommée « justice pour tous » contre l’impunité en Cote d’Ivoire depuis la fin de la crise postélectorale de 2010 qui a fait officiellement 3000 morts. Par ailleurs, deux autres étudiants de la LIGES arrêtés par les agents de police du commissariat du 16eme arrondissement ont été relâchés un peu plus tôt en fin d’après midi.
lebandama