Après les communes d'Abobo, Adjamé et Port Bouët la traque des bandits se poursuit à Yopougon. Dimanche soir lors d'une opération d'envergure, la police  y a fait un prisonnier, blessé  par balle à la jambe gauche.

 

Répondant au nom de Sako Allasane 23 ans, il a été saisi sur l'individu des boulettes de canabis, un poignard et une grosse machette, le tout contenu dans un sac à dos, lors d'une opération policière dimanche soir, au secteur dit "nouveau quartier" de la commune de Yopougon.

 

Le délinquant participait à une agression de bande armée dans la rue, quand ensemble ils ont été surpris par la police, qui a essayé de les encercler. Au même moment, s'en est suivi un échange de tirs  avec les forces de l'ordre , lors duquel il a été atteint à la jambe gauche.

 

N'empêche, le forban avait réussit à prendre la fuite dans la débandade causée par une panique collective. Mais il sera finalement rattrapé lors des recherches au chu de Yopougon, espérant s'y réfugier pour recevoir des soins.

 

Menotté dans un lit d'hôpital, la police est desormais affairée à sa surveillance. Après sa guérison, il sera présenté dans un tribunal pour répondre de ses actes.